la_caisse_a_jesse-marc.jpg

DINLOW // LA VIDEO MICHTO

DINLOW // LA VIDEO MICHTO

Ils sont lorrains, pour la plupart ; à moitié fous, pour la plupart, et l'autre moitié est pire. On ne devrait plus présenter les DINLOW car vous avez sans doute kifhé tout autant que nous leur dvd d'il y a quelques mois. Du street pur avec de l'engagement, juste ce qu'il faut de tech pour rester moderne, une influence new yorkaise qui s'adoucit au fil des années pour produire de plus en plus une ambiance unique en son genre car à l'instar des Cluut ils aiment documenter leur environnement, leur quotidien de chercheurs de spots, le tout sur une musique toujours "audacieuse". Résultat des vidéos pas comme les autres qui régaleront les amoureux de la rue. En voici une nouvelle  filmée sur une bonne année avec une multitude de riders mélangés. On appelle ça une mixtape dans le jargon, à rembobiner à foison. On kiffe autant la voir qu'écouter ce bon Marc Dubois qui nous régale dans l'interview qui suit. Merci les Dinlow pour la fraicheur.


Itw : BB - Photos : Marc Dubois (sauf indiquée)
webmaster le 18 septembre 2017

Sur quelle période s’étale le tournage de cette mixtape ?
La michto mixtape compile des clips filmés à partir du printemps 2016 à ce printemps. Beaucoup d’images ont été tournées dans notre bonne ville de Metz et plus généralement dans la région, à Nancy au Luxembourg et en proche Allemagne. A tout cela s’ajoutent quelques footages tournés à Athènes en Février et lors du « Dinlowtrip » en Autriche, Slovénie et Croatie l’an passé.

Rappelle nous ce qu’un DINLOW ? Et maintenant ce qu’est un MICHTO ?
Dinlow ça vient en fait de Dinlo ou Dinolo, un terme local d’origine inexpliquée qui désigne l’idiot du village ou le fou du patelin. C’est Poulpi, le skater bipolaire du crew qui a eu l’idée d’ajouter le petit w à la fin pour rajouter une touche américaine et en faire ainsi un mot qui ne s’arrête jamais : « Dinlowwwwwwwww » tu vois comment ?
Et Michto c’est un mot assez répandu qui désigne quelque chose qui fait vraiment plaisir, qui régale tout la famille !
Donc La Dinlow michto mixtape c’est la video de zinzin qui doit enjailler tout le monde !

Quelle était votre idée sur cette mixtape, par rapport à la vidéo précédente ?
On a essayé de faire plus court et plus intense, des clips mélangés sans parts distinctes. On a essayé aussi de rentrer les rails, mais ça n’a pas marché. Blague à part, on espère qu’elle mettra la banane aux internautes et qu’elle leur donnera vraiment envie de rider!

 

"On a essayé aussi de rentrer les rails, mais ça n’a pas marché"

theoriery_rail_to_bus-_hughes_mergaux.jpg
Théo Briery (rail to bus) par Hugues Mergaux

"On aime les VX !
Elles sont belles et nous rappellent les playstation 1 de notre enfance"

 

Niveau matos vous ne cherchez pas la HD super clean, quel est le parti pris ?
Il faudrait déjà que Porco arrête de trembler quand il filme pour qu’on se permette de prétendre faire du super clean!
Sinon on aime les VX, elles sont belles et elles nous rappellent les playstation 1 de notre enfance toutes grises avec des boutons qui restent enfoncés quant on appuie trop fort dessus.
Je ne dirais pas qu’il y a de parti pris mais c’est vrai qu’on kiffe ces machines tant pour la sensation agréable de filmer avec que pour le rendu qu’elles offrent. La plupart des vidéos qui nous ont régalés ont été filmées à la vx, vu qu’elles ne sont plus si chères (à défaut d’être fiables) autant se faire plaisir.

Racontes nous à quoi ressemble un trip Dinlow ?
Un Dinlowtrip c’est un genre de springbreak à la sauce bmx haha On revient justement du deuxième où nous étions à Leipzig Berlin, Wroclaw et Prague ; un joyeux convoi, composé d’une vingtaine de riders en quête de nouveaux horizons. Voyager aussi nombreux n’est pas chose simple. Il faut s’armer parfois de patience mais quand le groupe est chaud bouillant, des actions inoubliables peuvent se produire !

On voit pas mal de Nico Badet dans la Michto, les marie jade étaient à la première, Tom Deville est venu aussi sur le dernier trip, ca se rapproche entre crew, c’est cool ça.
Oui ça fait vraiment plaisir de faire des connexions avec d’autres riders venus d’ailleurs, on était heureux aussi de voir les potos de Cluut et de Performance lors de cette sacrée première.  La connexion avec les MJ ca a commencé avec Arnaud Wolff qu’on connait depuis l’époque où il avait 15 ans et qu’il voulait pas nous prêter son grim reaper tout neuf sur le park de Strasbourg. Quand à Badet c’est un poto de Porco depuis l’epoque des trips frenchy’s, où il avait encore quelques cheveux sur le caillou. Tom s’est tout naturellement ajouté, engrainé par ses camarades.

 

Zebulon à gauche & Charton à droite
zeb_fullpipe_moi.jpg
pierre_charton-marc.jpg

 

     "C'est beau de voir des sourires se dessiner devant une télé, surtout quand c’est ton bébé qui est projeté ! "

 

Cette première parlons en, ca fait du bien de voir des bmxers aussi heureux devant une télé, racontes nous comment ca s’est passé ?
Eh oui c’était quelque chose… Je ne saurais vraiment pas dire combien on était, mais la rue devant le bar était bloquée, bondée de riders venus parfois de loin mais aussi de nombreux locaux riders ou non qui soutiennent. Comme tu le dis, c’est beau de voir des sourires se dessiner devant une télé, surtout quand c’est ton bébé qui est projeté! J’en profite pour remercier tout le monde d’être venu ! La projection était précédée d’une streetjam tout aussi folle

Raconte nous l’histoire du gars qui passe chez Jean Luc Reichmann hehehe ?
C’est notre Poulain Nico Jouaville qui a passé avec succès les sélections avec ses fiers parents (tout sourire dans le public)
Il fit un beau parcours lors de cette émission, au point d’arriver en finale et de remporter un magnifique séjour pour 2 dans un château qu’il offrit à Papa maman. Profitant ainsi de la maison familiale pour organiser une soirée OG kush...

Qui sont les petits jeunes qu’on voit plus souvent, notamment ce gars qui finit la vidéo ou celui qui a une salopette ?
Effectivement on voit pas mal de petits jeunes qui poussent bien comme Theo Briery qui plaque le truck final.
Un rider à l’implantation capillaire impressionnante. Et un mec doué et engagé, toujours chaud pour la cascade et ce malgré son boulot en restauration très contraignant, à base de gros gaps «à la pause entre deux services ».
La « salopette » c’est le fameux Jacques Zambito, très doué dans les combos à base de hangfive surtout devant les lycénnes à la sortie du bac! Très propre sur lui, un peu moins quand il s‘agit d’atterrir dans la courbe, quoi il en soit un rider à suivre tant il coche ses tricks originaux avec une facilité impressionnante, comme des decades first try sur des taupinières !

 

 

jocelyn_lagarde-marc.jpg
Jocelyn Lagarde par Marc Dubois

"Chacun ramène son idée, un vraie modèle de démocratie mais qui tout de même ses limites quand certains se pointent avec des idées de merde !"

 

Zebulon & co ont fait une zik n’est ce pas, tu nous en dis plus ?
Zebulon s’est mis au rap il y a quelques années, après quelques débuts peut être trop avant-gardistes, il a pris du gallon et s’est  entouré de MC doués comme Maelzan, Loup, ou encore Sedat. Le tout produit par la talentueuse Bergerie, une bande qui fait parler d’elle dans les soirées messines. On a aussi mis en part de fin/outro une musique de Grand Blanc, un groupe qui fait beaucoup parler de lui en ce moment et dont les membres sont originaires de Metz, en particulier le chanteur Benoit qui skatait très souvent au bowl avec nous.

En général comment vous vous articulez dans les prises de décision pour le montage, le choix des ziks par exemple ?
Tant pour le choix des musiques que pour le montage, l’ensemble des prises de décisions se déroule de façon collective, lors de réunions intensives dans le « studio », qui est aussi mon appartement de taille studio. Chacun ramène son idée, un vraie modèle de démocratie mais qui tout de même ses limites quand certains se pointent avec des idées de merde !

Est ce que partir sur des projets de mixtape comme ça permet de souder le crew, de faire avancer les gars ?
Il est vrai que de manière générale tous les projets collectifs, qu’il s’agisse de vidéos, de construction de park, d’organisation de jams sont autant de moments qui permettent au groupe de se fédérer dans la bonne ambiance. De plus ces projets ont aussi une fonction sociale, car ils permettent aux nombreux chômeurs longue durée du crew d’avoir une raison de se lever tôt l’après midi!

massimo_drop-marc.jpg
massimo_celebration.jpg

 " Il y a c’est vrai quelques clips non utilisés mais ça aurait été dur de trouver du travail après."

 

Est ce que partir sur des projets de mixtape comme ça permet de souder le crew, de faire avancer les gars ?
Il est vrai que de manière générale tous les projets collectifs, qu’il s’agisse de vidéos, de construction de park, d’organisation de jams sont autant de moments qui permettent au groupe de se fédérer dans la bonne ambiance. De plus ces projets ont aussi une fonction sociale, car ils permettent aux nombreux chômeurs longue durée du crew d’avoir une raison de se lever tôt l’après midi!

Avec tous les chelous et autres inepties que tu filmes dans la rue tu dois avoir des tas de footage non diffusées, c’est pas tentant de devenir youtuber de rue haha ?
En effet, rider dans la rue permet de côtoyer un nombre élevé de personnages originaux dans leur environnement.
Les mecs du crew sont aussi capables de belles inepties, chacun dans un genre différent. A filmer tant de pépites, il en devient donc tentant pour moi de moins rider lors des sessions, pour rester derrière l’objectif et continuer de grossir comme tous les filmeurs dignes de ce nom. Il y a c’est vrai quelques clips non utilisés mais ça aurait été dur de trouver du travail après.

Est ce que tu penses qu’il y a un message qui peut se dégager d’une telle vidéo ?
Je n’arrive pas à répondre à la question :-)
Sans doute quelques chose d’autre que #tokyo2020

Hahaha...Des remerciements  ?
Soul, Dig, aux riders filmés dans cette vidéo et à tous ceux qui soutiennent, merci à Eastproshop pour le matos michto et enfin merci à l’association Marie et Mathias.

Crédits vidéo
Riders : Adrien Richard, Jocelyn Lagarde, Pierre Charton, Marc Dubois, Thibaut Rapenne, Adrien Lecomte, Joris Roma, zé Florian Hanesse, Charles Martiny, Théo Briery, Nico Badet, Lucas Hévin, Logan Madert, Nicolas Jouaville, Hugo Turon, Jack Seymour, Camille Benard, Thibaut Czekalski, Simon Louis Jacques Zambito, Hugues Mergaux, Arnaud Wolf, Kevin Leroux, Thomas Py, Mathias Augris, Lucas Narboni, Nico Esteban, William Poinsaint, Thomas Lorrain, Dwayne Kayinda, Rayane Tougani, Philip Baf, Sapounas Baf, Theo Colin, Romain Chretien. Massimo 
Fiming: Marc Dubois, Adrien Lecomte, Nico Jouaville
Editing: Marc Dubois, Adrien Lecomte, Lucas Hévin

Titre de la galerie: 
GALERIE DINLOW "MICHTO"

Exclusif