mowglys_kid_face_-_pic_godasse1.jpg

HOMMAGES A MOWGLY

HOMMAGES A MOWGLY

Vous l’avez sans doute appris via les réseaux sociaux, les plus belles joues de France se sont éteintes récemment. Pour ceux qui ne connaissaient pas Denis Barbeau aka Mowgly, il était un des trails riders les plus populaires de la scène française, un digger activiste passionné, adorable et trop fort avec qui nous avons eu tellement de bonheur de partager des sessions au Momo’s trail puis Dog’s Trail dans le 91. Il avait été en charge de la partie IDF et Nord de « Compression » le dvd document sur la scène trail que nous avions produit avec Jems Muller. Ce dernier a collecté une série de témoignage dont vous retrouverez l’ensemble sur Compressionbmx justement. Voici quelques extraits, quelques mots de personnes qui l’ont connu, pour se souvenir de la crème dont il était fait, pour nous rappeler aussi de la fragilité de la vie et de l’importance d’en profiter certes mais de suivre aussi son exemple et répandre le bien et la joie, pour le court temps qu’on nous a offert sur cette Terre.


Hommage mené par Jems. Merci à tous les contributeurs.
BB le 26 décembre 2017

JEMS :
Mowgly est parti. C'est un éternel vide qui demeure dans le cœur de ceux qui l'ont connu. Il était l'une de ces personnes discrètes mais dont la présence ne laisse jamais indifférent les gens rencontrés. Voici des extraits de témoignages dont les auteurs étaient parmi ceux-là, proches ou géographiquement éloignés. Voici toute la lumière qui peut jaillir d'une perte si tragique. 

 

JEAN MARC COIC :

“tu évoluais à travers une scène BMX Trail innovante et fraîche. Tu en étais un des portes drapeaux (…) avec ce style de dandy english nonchalant, calme, posé, déconneur, passionné, et une fois sur un bike le « corps en caoutchouc » branché sur du 10000 volt .“
 

JAY LONERGAN :

“I can't help but to picture Denis's smile. It was a bright one, a strong one.(...) Bmx brought us together and I am very grateful for our friendship and the time in life that we got to spend together. I will cherish the memories. “

Ci dessous :
​36 invert au trail de Hyères. Photo. JB de Maniable.
Un petit 'Dwiche Ricain pour la route. Photo : Godasse

un_360_table_au_trails_de_hyeres_aussi_style_quil_savait_les_faire_-_pic_maniable.jpg
2ft_by_wawa_ou_comment_prendre_8kg_en_1_mois_-_pic_godasse.jpg

FABRICE DUTEIL :

“Tu étais une source d'inspiration dans mon quotidien, j'ai passé une partie des meilleurs moments de ma vie avec toi.(...)Je te dois énormément et je regrette de ne pas t'avoir dit a quel point je suis fier d'avoir été ton pote “

 

SATOSKI ENDA :

“We rode together only couple days in PA but I could see that you were a great dude easily.  It was a pleasure meeting you. I won’t forget your million dollar smile! Ride in peace my friend.”

 

 

Ci dessous
Motocross au park de Leeds. Photo : JB Maniable
American tasseuse !. Photo : Godasse

motocross_au_skatepark_de_leeds_-_pic_maniable.jpg
american_tools_-_pic_godasse.jpg

ALEXIS LAURENT :

“Un jour son frère appelle au shop (…) , il me parle de son petit frère Denis alias Mowgly.Trail Rider doué et investi qui mériterait d’être aidé mais qui n’oserait jamais le demander. “

 

DAN BROADFIELD :

“It seems the brightest stars burn for the shortest time.. Im thankfull that our paths crossed. A lovley lovley man..”

 

Ci dessous :
​36 turndown au très joli trail de Hyères de JB DUMAY de Maniable, une sacré belle époque c'est certain.

 

360turndown_au_trail_de_hyeres_-_pic_maniable.jpeg
mowgly_dans_un_melange_de_style_et_darchitecture_au_trails_de_hyeres_-_pic_libellule.jpg

DAMIEN REBUT :

“ Il est rare de voir quelqu’un qui s’est dédié pendant plus de 20 ans au bmx comme tu l’as fait. (...) Personnellement, je crois que je ne t’ai jamais vu baisser les bras et il n’y a pas une année où tu n’a pas donné un coup de pelle où fait un tour de p’tit vélo avec les copains.”

 

LAURENT PEPE :

“le trail.plus qu'un sport a nos yeux, c'est un art de vivre,un art de vivre ensemble qui permet, par le partage, de se développer sainement, sans competition. C'est pour toutes ces raisons que Denis en fut un élément clé,une pierre angulaire. “

 

VINCENT PRIMEL :

La passion,l'investissement,l'envie de réunir ont fait de toi un pilier solide de la scène française,ton appétit pour le trail t'a fait voyager à travers le monde,apprécié de toutes personnes rencontrées, du milieu ou non.”

 

Ci dessous
Menu du dvd Compression
Revoyez la part IDF qu'il aura filmé ici

capture_decran_2017-12-26_a_20.04.26.png

GODASSE :

“Je ne réalise pas vraiment, (...) je ne sais pas si je dois écrire au passé ou au présent, dans tous les cas tu peux être sûr que tu seras toujours dans nos têtes et nos coeurs, par ton souvenir. T’es un un mec en or ! ”

 

PAFIN :

“Pourquoi ce surnom qu'on te donnait Le Père : Tout simplement parce que tu es notre moteur aussi car tu es le premier d'entre nous à nous avoir montré le chemin de la vie avec Audrey : Lola “
 

RICHIE DAGGER :

“Despite the language barrier I always felt we had a wicked connection and he made me feel comfortable on my first trip to France without barely knowing a word of French. RIP Mowgly ”
 

Ci dessous : 
Turndown au 45 trail. Photo : JM Coic
Oppo invert one foot à Chipo. Photo : Tonton David

 

turndown_au_45_trail_-_pic_jm_coic.jpg
tabe_1foot_sur_motocross_au_chipo_trail_-_pic_tonton_david.jpg

LITEUL NOAR :

“Aujourd'hui la vie ne peut pas être plus cruelle, elle ne peut pas être plus injuste. Mais de là où tu nous regardes tu dois sûrement nous dire de garder le sourire. Parce qu'il le faut, parce que tu étais comme ça et parce qu'une étoile ne cesse jamais d'éclairer ceux qui regardent dans sa direction. La tienne n’a pas fini de briller pour nous.”

 

JB DUMAY :

“Un vrai Trail rider, engagé dans l’associatif, se déplaçant partout, avec toutes les qualités humaines possibles ... une de mes plus belles rencontres dans le Bmx et dans la vie.” 

 

ETIENNE GUILLOT :

“Certains t'appelaient le papa d'autre te voyaient comme un frangin ou même un fils bref comme un membre de notre famille tant ta présence pouvait nous rassurer. (…) Aujourd’hui on pleure mais demain faudra qu’on sèche nos larmes et qu’on se bouge le cul ,qu’on se fasse des ampoules et que l’on reste soudé pour toi, pour Lola et Audrey ! “

Les témoignages et textes complets sont disponibles sur le site compression.

 

MERCI MOWGLY !

Authors: 

Exclusif