itw_bpatisterault_soulbmx_cvalentinlecaille_5.jpg

LOCAL // BAPTISTE RAULT

LOCAL // BAPTISTE RAULT

Baptiste, c’est le genre de mec qui te donne envie de monter sur ton vélo. C’est cette personne qui possède cette aisance, cette facilité et cette fluidité que l’on admire tous.Tout cela combiné avec une joie de vivre hors normes et une passion débordante.Sur un vingt pouce depuis qu’il a jeté les rollers à la benne, c’est passionné et curieux qu’il prenne un certain plaisir à découvrir et se renouveler. Passant par le trail et le Park, c’est aujourd’hui dans la rue qu’il s’exprime le mieux. S’exprimer, c’est le terme exact. Notre sport est sa façon à lui de créer quelque chose à la manière d’un artiste. Cet art, il le veut parfait, sans concessions ni limites. Un seul objectif, l'esthétique et la réussite.

C’est durant une matinée de décembre que j’ai pu rejoindre Baptiste à Cergy-Pontoise, en région parisienne, son terrain de jeu de toujours. L’occasion de lui poser quelques questions et de transcrire sa vision en images.


Textes et photos : Valentin Lecaille
Clementlp le 20 février 2018

Hello Baptiste ! Comment ça va pour toi en ce moment ? est-ce que tu pourrais te présenter en quelques mots ?

Salut, ça va bien, je m'appelle Baptiste Rault, j’ai 21 ans et j’habite depuis peu sur Lyon.

 

D'où te vient cette pratique du BMX et comment ça a commencé ? Ça fait combien de temps ?

J’ai toujours aimé les sports de ride et de glisse, je faisais du roller et un peu de skate, à cette époque je n’avais pas Instagram ou Youtube, j’aimais bien aller m’acheter des magazines de ride, et le jour ou j’ai acheté mon premier magazine de bmx qui s'appelait Cream BMX, je me suis rendu compte de tout ce qui était possible de faire avec un bmx, j’ai rapidement été plus attiré par le bmx que par mes rollers, j’ai commencé au skatepark deCergy, les premiers mois j'étais le seul à faire du bmx, et ça fait maintenant presque 8 ans que j’ai jeté les rollers.

 

Qu’est-ce que tout cela t’a apporté ? Dans ta vie en général ?

Le BMX m’a apporté beaucoup de plaisir et de sensations avant tout, il y a aussi toute cette culture et ces voyages.Dans ma vie en général c’est surement la persévérance, accepter de rater et se servir de ses erreurs pour faire mieux.

itw_bpatisterault_soulbmx_cvalentinlecaille_4.jpg
itw_bpatisterault_soulbmx_cvalentinlecaille_2.jpg

Qu’est-ce qui t’a inspiré dans ta pratique ?

Il y a certains mecs que tu admires peut-être et qui t’ont eux aussi inspiré sûrement ?Je me suis rapidement mis à faire du trail, j’ai rencontré des gars qui creusaient un trail qui s’appelait “la Pause” à côté de chez moi, ils m’ont appris à rouler et creuser les bosses. Le trail est un bon moyen d’apprendre à gérer l’équilibre et la vitesse en même temps mais aussi de passer des grandes aprèms à se marrer et à profiter de la vie. J’ai longtemps roulé sans pegs en parc, c’est souvent le meilleur endroit pour apprendre les tricks, mais depuis à peu près 3 ans, je roule avec 3 pegs. Même si je vais toujours apprendre des tricks dans les skateparks, le street m’inspire beaucoup, tu peux vraiment faire les choses à ta façon en trouvant les spots qui t’intéressent, c’est aussi une façon de redécouvrir sa ville et de s’exprimer.il n'y a pas mal de riders qui m’ont inspiré, souvent pour des choses différentes, l’originalité deKriss Kyle et de Simone Barraco, la polyvalence de Brad Simms, l’aisance et l'équilibre deDevon Smilie, Courage Adams ou Matthias Dandois, le style de Ty Morrow et Dan Foley.

 

Comment vois-tu ta pratique à l’avenir ? Et la pratique du BMX dans sa globalité tu l’imagines comment dans le futur?

Le BMX est de plus en plus accepté et mis en avant en parc, en street c’est un peu plus compliqué pourtant le street à un gros potentiel et il y a toujours du nouveau, dans sa globalité je ne sais pas s’il y a de grands changements à venir, pour moi le bmx est un sport artistique plutôt que compétitif et il faut savoir mettre en avant notre sport et notre culture avant tout.

itw_bpatisterault_soulbmx_cvalentinlecaille_6.jpg

"j’ai qu’une envie c’est d’aller rouler à fond et continuer à découvrir les spots"

Tu es arrivé sur Lyon tout récemment apparemment ! Pourquoi avoir quitté la région parisienne ? Comment te sens tu pour l’instant ?

Oui, ça va faire un mois que je suis installé sur Lyon, j’ai toujours vécu sur la région parisienne qui a beaucoup d'intérêt, mais qui a je pense beaucoup à apprendre d’autres villes où les gens paraissent plus détendus, je suis arrivé récemment sur Lyon du coup et pour l’instant j’ai qu’une envie c’est d’aller rouler à fond et continuer à découvrir les spots qui se cachent ici, je dirais que je me sens motivé à en découvrir plus de cette jolie ville.

 

Est-ce que tu as des projets en particulier cette année ?

Des contests, vidéos, etc.Depuis que je suis arrivé sur Lyon on filme pour un projet quand on peut avec le poteValentin Lecaille qui nous gâte de clichés toujours plus stylés sur Instagram. Sinon j’irais surement au FISE de Montpellier et aux événements autour de Lyon.

itw_bpatisterault_soulbmx_cvalentinlecaille_7.jpg

Tu as quelque chose à ajouter pour un petit mot de fin .

Carrement, merci à Soul et Valentin pour cette interview et la vidéo qui arrive.À David du comptoir bikeshop et Firma de me soutenir à fond.À tous les riders qui m’ont aidé à progresser dans ce que j’aime. Et merci à toutes ces personnes qui m’ont trop bien accueilli sur Lyon, bigup à vous !

3.6.5 // BAPTISTE RAULT

Vidéo réalisé pour Grande Rue par Poiss Barbier.

Authors: 

Exclusif