couverture.jpg

LOCAL // DUO TARBAIS

LOCAL // DUO TARBAIS

Logé aux pieds des Pyrénées dans un cadre magnifique, Tarbes abrite en son sein un duo de rider bien connu, j'ai nommé Ben Gea et John Garcia. Les deux amis roulent toute l'année sur leur magnifique parc local et nous gratifient régulièrement de vidéos bien cool. Après une fin d'année remplie de voyage pour chacun et un début d'année synonyme de nouveau bike, nous sommes allés leur poser quelques questions sur leurs trips, leurs projets, leurs passions....


Textes : Clément Le Page - Photos : Ben Gea, John Garcia, Vincent Perraud, Thibaut Grevet
Clementlp le 5 mars 2018

DUO TARBAIS

 

 

Salut John ! Salut Ben ! La nouvelle année rime avec nouveau bike pour vous, toujours chez BSD via Sparkys ! Vous avez décidé de changer complètement de BMX ou vous gardez les mêmes pièces mais de la nouvelle collection ?

Ben: Yo ! toujours le meme bike pour moi sauf la couleur. Soulja en rouge cette fois-ci, il est juste parfait, je m’y sens trop bien dessus et j’le changerai pour rien au monde !

John:  Cadre, fourche, selle, pédales et poignées ! Nouveau cadre pour moi, après 2 PASSENGER avec le tube de selle incliné vers l’arrière et le boitier de pédalier bas me voilà sur un SAFARI, et c’est vraiment bien ! Retour à une géométrie plus classique.

Le gros plus du cadre SAFARI c’est la longueur du tube de direction. Il est plus long, pas besoin de rajouter des entretoises sous la potence, c’est plus joli et ça évite de couper la fourche !La nouvelle selle ‘flight’ est parfaite, vinyle façon cuir et kevlar sur les coté pour plus de solidité.

Les photos des bikes sont à retrouver en bas de l'article.

 

Vous habitez tous les deux vers Tarbes et roulez son magnifique park ! On voit souvent des Insta clips filmé par l’un ou l’autre et on a l’impression que vous avez poncé le park dans tous les sens ! Vous arrivez encore à trouver de nouvelles lignes ? Vous avez tous les deux des riding différents mais avec une certaine classe et fluidité en commun, vous vous inspirez mutuellement dans le riding ?

Ben: Bah johnny c’est un peu le man qui m’a appris le vélo du coup forcément il m’a beaucoup inspiré, surtout au début. C’est vrai que ça devient difficile de trouver de nouvelles lignes mais en se creusant un peu la tête, on trouve toujours quelque chose de nouveau à faire. Le skatepark de Tarbes offre pleins de possibilités !

John: On ride ensemble depuis plus de 15 ans donc on se connaît bien. On s’inspire mutuellement et on s’amuse toujours autant à rouler ensemble ! Je dirai que Ben ride plus street new school que moi mais il n’a pas perdu son style bien à lui et il sait toujours aussi bien manier son bike dans les airs quand il fait du bowl. On arrive toujours à trouver de quoi faire sur notre park, il n’est pas très grand mais c’est notre deuxième maison.

img_2932.jpg
img_2941.jpg

 

Je suppose que vous n’êtes pas les deux seuls riders BMX là-bas, qui sont les autres riders de la scène tarbaise ? Ils vous arrivent de bouger sur des parks de la région tous ensemble ?

Ben: On doit être une vingtaine en bmx, pleins de kids s’y sont mis suite à la construction du nouveau skatepark. La relève est là et deux trois jeunes sortent déjà du lot ça fait plaisir ! Je ride aussi beaucoup avec mes potes skaters, et on part tous les ans au trip Apache qu’on on ne présente plus.

John: Y’a une petite scène d’une dizaine de rider à Tarbes ! Nico, Jojo, Sylvain, Kaden, Zian, Laurent, JB, Joey, Mat, Tarik, Yoan, Max… et tous les skateurs. Le niveau est vraiment bon, il nous tarde à tous le retour des beaux jours et des sessions sunset/apéro.

On bouge rarement tous ensemble. Il y a des petits parks de mairie autour de Tarbes, mais ce n’est pas la folie. Il faut 45min de route pour aller jusqu’à st Gaudens ou Sauvagnon à coté de Pau pour trouver des parks cools.

 

On peut voir sur vos Instagram que vous faites partis de Kytone, pouvez-vous nous en dire un plus pour ce qui ne connaitraient pas encore la marque ?

Ben: Kytone c’est une marque tarbaise créée par notre pote tom. A la base c’est une marque plutôt tournée vers le monde de la moto, mais qui au fil du temps s’est étendue à la culture du ride (surf, skate,moto, bike..), de la mode, photo, voyage… J’adore le fait que ce ne soit pas une marque 100% bmx, ça regroupe un peu tout ce que j’aime dans la vie en général et la qualité des vêtements (tissu, coupe, c’est du made in Europe...) est vraiment cool.

Allez faire un tour sur leur instagram @kytone.tm

John: Kytone est une marque de vêtements et d’accessoires Françaises construite autour de l’univers de la mécanique moto, auto et du ride en général. Tous les produits sont fabriqués en Europe avec des matières de qualité supérieure. Gérée par Thomas, cette marque rime également avec partage. Autour de Kytone se trouve un crew de potes dans lequel chacun contribue à sa manière pour évolution de la marque.

 

En fin d’année dernière vous êtes parti à Lisbonne avec le team Bros Bike Store, comment c’est passé les quelques jours de trip dans la capitale portugaise ? Il devait y avoir un petit goût des Frenchys meeting dans ce trip ?

Ben: Depuis le temps qu’on se connaît tous, le team bros est comme une famille. Ça fait toujours plaisir de partir avec eux. Lili, Badet, Max et Johnny je les connais depuis l’époque Frenchys il y a maintenant plus de 10 ans déjà ! et enfin Dave Gomez et Cyril « l’ardéchois ». Les trips sont toujours organisés à la perfection par Lili, ça roule, ça boit des canettes, c’est toujours un peu comme des vacances entre potes ! 

John: C’était un bon trip avec un bon crew, Lili nous a gâtés avec la location de l’appart. On avait décidé d’aller bien au sud pour trouver le soleil mais ce n’était pas non plus la Californie… Peut-être en 2018 ! héhé !  On a eu du beau et de la pluie mais après quelques gigas de clips cochés et quelques heures de montage, je trouve que la vidéo est plutôt cool.

Retrouvez plus d'infos sur l'article Bros.

Comment voyez-vous l’évolution du BMX en France depuis que vous avez commencé à rouler, avec l’évolution des contests, des réseaux sociaux, des vidéos…etc. Je n’accepterais pas un simple « c’était mieux avant » ahah !

Ben: Concernant les contests, j’en fais plus donc je ne peux pas trop comparer mais ça m’a l’air d’avoir pris une ampleur énorme. Je pense que les gros events comme le Fise ou les JO sont certainement bons pour le développement et la crédibilité de notre sport en général même si une partie de l’esprit core et pure du bmx des débuts en prend un coup; Heureusement qu’il y a toujours des contests comme le street station qui se rapproche nettement plus de ma vision de ce que doit être vrai un event bmx.

Les réseaux sociaux, c’est quelque chose de très bien, ça permet d’avoir une certaine visibilité et de s’informer rapidement de l’actualité dans le bmx (comme les sorties de vidéo par ex), l’inconvénient c’est que justement il y a trop d’informations, faut souvent faire le tri. Ce qui est un peu dommage c’est que c’est presque même devenu indispensable.

En gros sur certains points c’était mieux avant, sur d’autres non.

John: C’était mieux avant bien sûr ! Rien ne vaut un PESSAC de l’époque, un FISE à Gramont ou une BACKYARD JAM. Il y a encore aujourd’hui quelques contests qui semblent  cools comme la BATTLE of HASTINGS ou la SIMPLE SESSION. Mention spéciale pour le SWAMPFEST organisé par Trey Jones dernièrement,  ça avait l’air parfait !

J’ai connu les VHS, puis les DVD, les vidéos youtube et vimeo, mais aujourd’hui même si quelques marques sortent encore des vidéos de parts ou de trips en DVD de temps en temps, on voit tout sur instagram…

Les réseaux sociaux il faut en consommer, mais avec modération.

 

 

 

 

BEN GEA

fullsizerender_2.jpg
Ben Gea, wall ride en Thailande

 

 

Tu es partie récemment en Thaïlande pour le chapitre 3 des Vans Palmistry Guide, comment c’est passé ce trip? Tu avais déjà eu l’occasion de partir en Asie auparavant ?

Non je n’y étais jamais allé avant et ce fut une belle surprise ! Les gens sont super sympas, la nourriture quoi que pas très variée est très bonne, les paysages magnifiques et il y a vraiment de bon spot pour rouler (street/ skate-park). Le trip était parfait, deux semaines avec le team et deux semaines en rab avec Badet, tommy et le djo dans les iles paradisiaques.

 

Si tu devais garder un souvenir et une photo de ce trip ?

Un souvenir je dirai la maison flottante, en gros tu vas faire tes courses avant (boissons, bouffes...) et ensuite tu loues un genre de maisonnette bateau. Là les mecs t’amènent au milieu du lac et t’y laissent pour la nuit. T’as une cuisine, des douches, chambres, une grosse sono et tu te fais une méga soirée baignade avec les potes ! Le paradis !

Pour la photo je choisirai celle de Badet au stade de muay-thai à Bangkok.

 

 

fullsizerender.jpg
Ben Gea Wall ride

 

 

On a pu voir beaucoup de tes clichés récemment avec le Trip Apache, le trip à Lisbonne dans le très beau book de Bros et pas mal de photos de la Thaïlande. J’ai l’impression que depuis un an ou deux tu en fais plus qu’avant ?

Ça doit faire 5 ans que j’ai eu mon premier appareil photo, un canon numérique que je n’ai jamais vraiment utilisé. Il y a 3 ans Johnny et mes autres potes m’ont offert un canon ae1 (c’est un vieil appareil photo argentique qui fonctionne avec des pellicules), j’ai de suite accrochée.

J’aime le fait que chaque photo a un prix, ce qui t’oblige à vraiment chercher l’angle qui te semble parfait au lieu de shooter à tout va. Le rendu des couleurs pour moi est incomparable et bien meilleur que le numérique. Et j’adore ce sentiment que te procure le fait de découvrir le résultat après coup, accompagné de cette petite appréhension que t’as d’avoir réussi la photo du trick du trip par exemple

 

Des projets particuliers pour l’année 2018 ? Trip, photos, vidéos…?

Des trips, du vélo, de la photo ! Quelques projets mais trop tôt pour en parler.

 

 

 

 

JOHN GARCIA

img_1390.jpg
img_2942.jpg

 

 

Le printemps arrive à grands pas, ça annonce une nouvelle édition du trip Apache ! Vous avez déjà prévu les parks de cette année ? Comment évolue le trip qui existe depuis maintenant neuf ans ! On sent cet esprit du BMX de copains, de bières et de rider pour le plaisir tous ensemble !

Ça évolue tranquillement, chaque année on essaye d’aller sur des nouveaux parks. Par contre on se dirige toujours au pays basque espagnol. Pas de trip apache sans miguel ni mullet ! Cette année on va faire un peu plus de route pour trouver 4 nouveaux spots jamais ridés pendant un trip apache. Il nous tarde à tous d’y être. Pour certains c’est la seule occasion de l’année de se voir.

 

La source jam 2017 c’était début septembre, tu y étais on a pu voir quelques clichés bien stylés où tu callais des bon table top ou motocross sur Donut (une des lignes du trail) ! Tu as l’occasion de rouler en trail vers Tarbes ou c’est uniquement pendant les trips ?

En fait le trail j’adore ça, j’ai commencé le BMX par la race puis le dirt et le champ de bosses sont venus naturellement, il y a un peu plus de 10 ans la mairie d’Odos, un village à coté de Tarbes, a rasé notre champ de bosse. Depuis j’en fais que 2-3 fois pendant l’été au Urkatu à Anglet puis le weekend de la jam de La Source. J’ai très rarement loupé la jam de la Source, c’est toujours un plaisir de retrouver tous les copains de partout pour faire du vélo et la fête ensemble. Merci à Jems et à toute l’équipe de Compression.

 

Depuis pas mal d’années que tu pratiques le BMX on a pu voir passer pas mal vidéo (trip apache, frenchys, bros,etc) que tu as réalisé. Peux-tu nous parler un peu de cet attrait pour la vidéo ?

Premier caméscope VHS en 1998. C’était celui de mes parents, on filmait sur la piste de race puis on faisait les montages au magnétoscope. Peu de temps après, à mes débuts dans le dirt, on avait fait une vidéo de dirt appelée ‘crash test’ avec Laurent Nesme et David Barrere. Mon père avait un terrain à coté de son garage, on y avait posé un tremplin avec une réception en terre et on y a passé des pas mal d’après-midi pendant quelques années. Une vidéo VHS avec des parts du OMG crew avait vu le jour en 2004.

Durant les années OriginalFlava j’avais fait une ou deux parts filmées par les potes et montées par moi-même, mais jamais sortie sur internet. On se filmait mutuellement avec Ben, j’ai des parts de lui qui traine dans les disques durs…

En 2008, j’ai eu la chance de participer à Douce France, le beau projet de Daniel Mini. On avait filmé une part avec les Devens, le crew local de l’époque : Ben, Toine, Mehdi, Pampa et moi. Depuis 2009, j’ai fait pas mal de vidéo pour Frenchys, des parts de Ben et moi, les meetings, le trip en Angleterre… Les 4 vidéos des trips aux US avec Gervais, David, Freddy !

Les premiers Trip Apache, depuis quelques années c’est Peyou qui fait tout le boulot, et il le fait très bien. Avec Figuré pendant deux ans, on a fait du papier mais quelques vidéos aussi. Puis aujourd’hui pour Bros, Madrid et dernièrement, Lisbonne.

KYTONE / COLLECTION SPRING SUMMER 2018 BY JOHN GARCIA

 

En parlant de vidéo, tu réalises des vidéos pour Kytone, la moto est également une de tes passions, comment vis-tu cette passion et d’où vient-elle ? La région tarbaise et les Pyrénéens doivent offrir de sacrés paysages et routes à moto !

J’ai fait du cross en moto quand j’étais petit, mais ça coutait trop cher alors en 1996 le père noël m’a apporté un BMX.

J’ai toujours été attiré par les motos, puis de plus en plus autour de moi les gens achetaient des motos pour les customiser puis un jour j’ai craqué. J’ai acheté un honda 125 de 1974 en 2012 et y’a 2 ans les potes et la famille m’ont offert le permis pour mes 30 ans !

Entre-temps j’ai rencontré Thomas, créateur de la marque Kytone, qui est un vrai passionné de custom culture. Tous les 6 mois il organise des shootings photos pour ses nouvelles collections. J’essaye de faire quelques clips pendant que les gens posent en portant les vêtements et accessoires. Rien de mieux qu’une vidéo pour faire voir l’atmosphère présente dans cette marque à la sortie de la collec.

En effet nos Pyrénées sont belles, on y fait quelques belles balades pendant les beaux jours.

Vivement !

 

Des projets particuliers pour l’année 2018, trip, vidéo, jam… ?

Un trip apache, mais ce vous le saviez déjà, un trip Bros, la jam de La Source bien sûr et un beau voyage de prévu avec ma Diane.

 

Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions ! Le mot de la fin ?

C’était avec plaisir. Merci à Lili et Fafa chez Bros et Sparkys, Grant chez BSD, Thomas chez Kytone… Merci à vous Soul et merci à tous mes proches de me supporter encore et toujours avec mon petit vélo.

ON PEUT VIVRE !

Titre de la galerie: 
BIKE JOHN & BEN

Exclusif