16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.verte_.2500pxl.logo-1340510.jpg

REPORT // MORGES JAM

REPORT // MORGES JAM

Hop on se lance sur le hip et hop, paf, craaack, c’est beau et on aime ça. Pas juste beau mais B-E-A-U, au point où cette douce musique qui égaye nos cœurs depuis l’âge auquel on commence à rêver en grand, faute aux grands qui nous ont donné envie, se remet à battre ! Aujourd’hui, les grands, c’était nous …


Photos : Alex Pittet
Clementlp le 16 octobre 2018

 

« Attention Madame ! c’est bon vous pouvez passer. » On pouvait entendre ces douces paroles dans un bois longeant la « Morges » ce samedi d’octobre. C’est que ce jour-là s’est tenu un événement tout particulier qui a animé ce petit coin de paradis appelé « Walnut Grove », since 1995, situé dans la campagne vaudoise !!! Vous l’aurez compris, l’histoire est ancienne et perdure. Ses modestes représentants sont eux aussi soutenus par une belle expérience consolidée de maturité, bref, des virtuoses de la pelle et de l’appel.

Sébastien Strappazzon (Manager Orelsan, Avnier, Walnut Grove et Alias One, qui pose des 36 brut d’entrée en arrivant) et Fred Borel (Trust & Ride, digger et locomotive de Walnut Grove, Niiiitch Power) présents avec une bande de potes « started from the bottom … », accueillaient des riders (24 au total) venus de Münich, Paris, Zürich, Genève, Annecy, Toulouse, … pour partager leur Amour de la terre et des bonnes vibes forestières. Trois générations sur le spot, (16-43 ans) càd Old-Mid-New School ont plié le bois, les arbres et même la rivière !!

16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.2500pxl.logo-1330618.jpg
16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.2500pxl.logo-1330571.jpg

 

Il a même fait mal à la rivière en achevant la plus belle sortie de piste imaginable suivi d’un plongeon dans 10cm de fond...

 

Certes intimidés à l’arrivée, le courage prend rapidement le dessus sur l’inhibition qu’inspire les « montagnes suisses » entrecoupées de passages techniques et autre combinaisons magiques et subtiles comme : virage en step down – dôme – hip to step up en virage - roller to hip - …

Bref, des enchaînements en souplesse qui demandent néanmoins un fond de cuisse solide quand on se trouve au cœur de la grande ligne, à faire face aux doubles majeurs et qui forcent le respect. La récompense est belle, le temps s’arrête et on flotte un instant au-dessus des soucis du quotidien, comme un petit oiseau, hein Alessio !!?

Tien ça vole : Mec ! C’était justement Alessio de Winterthur qui nous a régalé avec sa maestria, des nac-nacs, condors, x-ups one foot mieux que dans les props de l’époque. Il a même fait mal à la rivière en achevant la plus belle sortie de piste imaginable suivi d’un plongeon dans 10cm de fond, chapeau à toi, indestructible jeune homme !!!

 

16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.2500pxl.logo-1330798.jpg

 

Et Fred Borel a très généreusement prouvé à tout le monde que faire du vélo est un acte engageant avec force flips, turn downs, can-cans no foot, supermen seat grab, et j’en passe car vous savez très très bien de qui et de quoi je parle ! Merci Fred, héro local, on te doit énormément et exemplaire tu es et resteras (ma petite note perso ;-) ! Merci à tous les autres creuseurs locaux comme Bastien (beaux les 36 !), Loïc, Manu, Gégé, Strap, Bruno, Dupré, Thomas, Sté, …

Et des parisiens heureux ? Shelter n’arrivait plus à s’arrêter, alors que les Suisses essayaient de calmer l’allure avec leur bonhomie naturelle et tellement verte, les autres remettaient une couche de cascades toutes aussi gracieuses qu’impressionnantes. Sûr que les esprits de la forêt venus en masse ont adoré l’ambiance car les accidents du jour, certes impressionnants eux aussi, sont restés sans autre conséquences que nous avoir prouvé une fois de plus que le tout a été rondement mené, de mains de passionnés.

 

16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.2500pxl.logo-1330564.jpg
16102018-jam.morges.6-7-10-18.photo-alexpittet.2500pxl.logo-5662.jpg

Un team parfait pour faire de cette journée un moment historique, en 2018, qui aura réuni une famille unie autour d’une belle idée, une très belle idée ! Vince (gros dos), Manu, Loïc (howly mowly), Bastien P, Thomas W (T&R), Adrien (Clap), Gégééééé (Woodstock is alive), Steven (notre bone death rider), Damien P (DLP), Yoann S, Kevin Kalkoff, Guillaume J, Joachim Schemel (rookie à surveiller de près, 6h de passages non-stop!), Bennie de Toulouse, Flav, Alex P à la photo (big thanks), … la liste est longue et colorée.

Maintenant, l’histoire veut que nous rasions le spot (à la main, à plat !!) car ... des gens se sont plaints ! Vous imaginez ? On se plaint de la route qui passe sous notre fenêtre, et, la société la fait enlever ? On peut essayer de sauver la zone mais le problème est ailleurs, alors let’s save the world !

Exclusif